Histoire du Domaine

Connu et reconnu pour son exploitation de pierres, le site du Domaine du Normandoux est situé sur la commune de Tercé, dans la Vienne (86).

Le Manoir

Mentionnée pour la première fois en 1260, la châtellenie du Normandoux, fief le plus important de Tercé, relevait de la baronnie de Morthemer et appartenait en direct aux barons de ce lieu, parfois appelés « baron du Normandoux ».

La famille Taveau posséda cette baronnie dès le début du XVe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle. En 1869, le Domaine – manoir et terres – fut acquis par le baron de Soubeyran, dont la famille possédait 1500 hectares entre Tercé et Morthemer.

Le Manoir du Normandoux a conservé une belle tour, abritant un escalier à vis, accolée à la façade Sud. La façade Nord présente de belles ouvertures XVIe – XVIIe siècles. À la fin du XIXe siècle, d’importants bâtiments, granges et écuries, furent édifiés pour abriter les chevaux exploitant la carrière.

 

La Carrière

La Carrière a pendant plus d’un siècle et demi fait vivre de nombreuses familles (souvent carrier de père en fils).

L’exploitation débuta peu avant 1836 et se termina en 1996.

La pierre extraite était un calcaire blanchâtre, demi du à grain fin, utilisée pour la construction d’édifices et pour la sculpture.

Quelques emplois remarquables, en France comme à l’étranger, sont à spécifier comme Le Quai d’Orsay, le Château de Chambord ou encore le Palais de Justice de Bruxelles.

filter_vintage

Calme et nature

spa

Espace bien-être

restaurant_menu

Maître restaurateur

pool

Piscine extérieure

expand_less